Frappé et arrété pour avoir demandé un peu de respect à un agent

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=_-qC76sOxHg&feature=share&list=UUrWecZrzN00rzFiWZwS21xw[/youtube]

Video du témoignage d’Arno et d’un de ses amis présents

Arno rentrait d’avoir fêté la fin de ses examens avec quelques amis. Il s’est retrouvé au mauvais endroit au mauvais endroit. Deux personnes se disputaient, une vingtaine de policiers débarquent sur les lieux. Arno se trouve sur la route d’un des agents. Le policier le pousse en lui disant: « dégage connard ». Arno lui répond qu’en tant qu’agent en focntion, il n’a pas de raison de lui parler comme ca.

A partir de là la situation dégénère. L’agent lui donne un coup de pied, ses collègues l’attrapent par derriere et le plaquent au sol. les coups pleuvent. Ses amis assistent impuissants à la scène. Arno sera emmené au commissariat où il aura encore droit à des coups et des insultes. On lui fera même la morale, en lui expliquant que c’était de sa faute et qu’il n’aurait pas du manquer de respect à l’agent.

Arno a porté plainte au comité P après avoir fait constaté ces blessures. Il est déjà clair que le comité P classera l’affaire sans suite comme d’habitude. De plus, Arno a maintenant découvert que la police l’accuse de rébellion (c’est la défense classique des forces de l’ordre dans ce gerne de situation). La victime se transforme en accusé.

Arno est décidé a ne pas se laisser faire. Il exige qu’on restaure la vérité dans cette histoire. Comme moad, mourad et tant d’autres, il demande que justice soit faite et que les coupables soient punis. Malheureusement, la violence policière reste un fait quotidien dans les quartiers bruxellois et la politique d’impunité des communes et de la ministre Milquet ne fait que renforcer la violence. Il est conscient que cela va demander une longue mobilisation et que ça ne sera pas facile, il a déja commencé a s’organiser et peut compter sur le soutien de sa famille, ses amis et de nombreux témoins.

STOP à l’impunité, STOP aux violences policières

Justice et vérité pour toutes les victimes!

Tags: No tags

Comments are closed.